Les marques de la gastronomie provençale
Imprimer Envoyer

Une marque collective territoriale

Les produits alimentaires de la région Provence Alpes Côte d'Azur restent de vrais gages de qualité et de plaisir pour les consommateurs. Mais il leur faudrait un étendard fort, à l'image de ceux construits dans d'autres régions. Lancée par les professionnels en 2006, mais abandonnée en 2008, la marque collective 'Cuisine Provence' ne s’est pas développée suffisamment pour devenir le fer de lance collectif de la "Provence Attitude". 

La marque collective 'Provence', lancée par le Conseil Régional de Provence Alpes Côte d'Azur en 2012, était porteuse d'espoir, l'espoir de la valorisation de l'emploi agricole et agroalimentaire en région et des filières régionales. Cette marque régionale avait pour objectif de permettre aux consommateurs d’identifier les produits réellement fabriqués dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La démarche devait contribuer à développer et structurer les filières régionales, à favoriser l’emploi, et à renforcer une agriculture productive et diversifiée. En effet, il ne s’agissait pas d’une simple indication de provenance. Cette marque était porteuse de valeurs et d’engagements de qualité.

marqueprovence

Malgré la demande des professionnels (notamment de la FRIAA et de COOP de France) de poursuivre la réflexion à partir de la construction expérimentale menée avec succès en 2012 sur 3 produits symboliques (pomme, tomate, ratatouille), les dernières positions publiques prises par le Conseil Régional sur le sujet semblent enterrer la marque, la Région arguant que l’INPI a considéré comme irrecevable le dépôt de la marque ‘Provence’ pour l’ensemble de la catégorie des ‘fruits’, du fait de l’existence de Signes d’Identification de la Qualité et d’Origine (SIQO) avec l’appellation ‘Provence’ sur les olives. La pression des représentants de l’INAO, qui s’attachent à réserver la marque ‘Provence’ pour les seuls SIQO, n’est sans doute pas étrangère à ce qui apparaît être aujourd’hui l’abandon du projet.

Pourtant, le Président du Conseil Régional, Michel VAUZELLE, fustige à raison le mot PACA pour nommer notre région, et appelle dès qu’il le peut à l’identifier par la PROVENCE, notamment à l’étranger. Alors, en phase avec les aspirations du Président de Région, et dans la continuité de Marseille Provence 2013, la FRIAA ne va pas abandonner le projet. La marque collective ‘Provence’ est en effet un outil marketing aujourd’hui indispensable aux PME pour leur développement sur notre territoire comme à l’international. Si la filière agricole n’a pas su se saisir l’opportunité de lancer cette marque, la FRIAA va poursuivre ses efforts pour initier une démarche collaborative multisectorielle par ailleurs. Car la réussite d’un tel projet repose sur l’engagement d’un collectif qui a pour ambition que la Provence grandisse.


Des signes officiels de qualité et d'origine

Les signes officiels de qualité et d'origine (SIQO) de la région sont soutenus par la FRIAA dans le cadre de la 'Provence Attitude' :

- Création et animation du site internet dédié aux SIQO régionaux :  www.signes-qualite-paca.com (site de promotion des SIQO régionaux),

- Promotion sur des salons,

- ...

Les occasions ne manquent pas pour mettre en avant toutes les appellations d'originie ou indications géographiques protégées (AOP, IGP, ...), animées par des associations locales qui sont souvent sans moyen humain et financier suffisant pour les faire émerger auprès des consommateurs. C'est pourquoi, capitalisant sur son savoir-faire et ses réseaux, la FRIAA s'est mise au service de ces appellations régionales et/ou associations locales valorisant ces produits transformés alimentaires traditionnels.

A titre d'exemple, des fiches présentant les liens étroits entre le terroir et l’histoire, le terroir et les arts, le terroir et la nature ou encore le terroir et la santé, ont été créées :

-   Histoire et terroir
-   Art et terroir
-   Nature et terroir
-   Santé et terroir